Camp Liberty

133 députés irakiens appellent l’ONU à reconnaître Liberty comme camp de réfugiés

Posted

liberty-soldat irakienPour clore l’année 2012, dans une lettre au Secrétaire général de l’ONU, de nombreux députés irakiens ont demandé que Liberty soit déclaré camp de réfugiés sous l’égide du Haut commissariat aux Réfugiés afin de garantir le droit des habitants  à vendre leurs biens au camp d’Achraf, a indiqué le service en langue arabe d’Agence France Presse lundi 31 décembre depuis Bagdad.

« Les députés ont demandé dans une lettre de déclarer le camp Liberty comme un camp de réfugiés sous la supervision des Nations Unies et non pas comme un camp de transit temporaire, comme cela a été convenu », ajoute la dépêche.

« Sur la demande de l’Irak, 3000 membres de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) ont été transférés du camp historique d’Achraf fondé dans les années 1980 vers un camp plus proche de Bagdad, connu comme le camp al-Hurriya ou Liberty. »

« Les opposants iraniens se plaignent de l’atmosphère dans le nouveau camp qu’ils disent être celle d’ « un état policier ». Le transfert a été fait, sur un accord entre Bagdad et les Nations Unies dans l’objectif de les transférer vers des pays tiers », précise la dépêche.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *