Uncategorized

5500 maires et élus de France appellent à la protection des Achrafiens

Posted

Plus de 5500 maires et élus de France demandent dans une déclaration une action urgente pour empêcher un massacre au camp d’Achraf, un déplacement forcé en Irak et sauver la vie des Achrafiens.

Comité des maires français en défense d’Achraf – Le camp d’Achraf en Irak abrite 3400 membres de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran, le principal mouvement d’opposition iranien.

Dans cette déclaration, les élus demandent au gouvernement français d’entreprendre une action urgente en collaboration avec l’ONU, les Etats-Unis et l’Union européenne pour empêcher toute sorte de tuerie au camp d’Achraf et un déplacement forcé des Achrafiens en Irak.

Les élus français demandent que la protection des Achrafiens soit assurée pendant la procédure du Haut commissariat aux réfugiés visant à réaffirmer leur statut de réfugiés et leur transfert vers des pays tiers.

 Les signataires demandent dans leur déclaration l’annulation du blocus imposé depuis près de trois ans par le gouvernement irakien sur Achraf et la fin de la torture psychologique au moyen de 300 haut-parleurs. Ils demandent aussi un accès libre des résidents à leurs avocats et aux soins médicaux.

Parmi les signataires figurent 5 présidents de conseils régionaux, 21 présidents de conseils généraux, 187 députés-maires et 69 sénateurs-maires.

 Le Comité des maires en défense d’Achraf a salué les efforts internationaux et le soutien des maires et des élus français qui ont abouti au report de la date butoir de fermeture d’Achraf au 31 décembre.

 Cependant, le Comité appelle le gouvernement français à faire pression sur le gouvernement irakien pour que lors du transfert des Achrafiens vers le camp Liberty leur protection soit assurée et qu’il agisse à l’ONU pour que ces mesures soient immédiatement appliquées. En cas de transfert dans le nouveau camp irakien, le comité des maires apporte son soutien aux demandes de Mme Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne :

1 – le transfert saint et sauf de tous les habitants d’Achraf sans exception, avec leurs véhicules et leurs biens meubles au camp Liberty sous contrôle international.
2- La surveillance permanente par l’ONU et les Etats-Unis jusqu’au transfert du dernier habitant dans un pays tiers.
3- Le début du travail du HCR.
4- Les forces irakiennes seront déployées hors de la clôture du nouvel emplacement pour la sécurité et la sérénité des habitants et en particulier de près d’un millier de femmes de l’OMPI.
5- La levée du blocus et de toutes les menaces, harcèlements et persécutions répressives et les mandats d’arrêt sans exception.
6- La vente des biens immeubles d’Achraf sous le contrôle de l’ONU et le versement des sommes aux Achrafiens pour assurer les frais de leur sécurité, de leur séjour et de leur transfert vers des pays tiers.

Le comité des Maires a demandé à tous les maires et signataires de la déclaration de maintenir leur vigilance dans le domaine de la protection des habitants d’Achraf au cours des semaines à venir.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *