ActualitésFemmes

Afghanistan: un orchestre de femmes pour faire face à la haine

Posted

madame.lefigaro-  La musique adoucit les mœurs. En Afghanistan, la première formation musicale féminine tente de changer les esprits dans un pays conservateur où la musique est vue comme immorale, surtout pour les femmes. Plus de trente jeunes femmes, âgées de 12 à 20 ans, et scolarisées à l’Institut de musique, rare établissement mixte, ont intégré les rangs de cet ensemble. Baptisé Zohra, du nom d’une déesse de la littérature persane, l’orchestre est parti en tournée internationale en janvier dernier : direction Davos en Suisse, ou encore l’Allemagne.

Zarifa Adiba et Negin Khpolwak, 19 et 18 ans, sont les deux chefs d’orchestre de la formation. Une initiative risquée mais nécessaire, selon la première des deux jeunes femmes, interrogée par The Globe and Mail. Son projet musical, décrié par de nombreux membres de sa famille, l’a obligée à couper les ponts avec eux. La seconde a subi la même réticence familiale («Ils ont une vision très négative de la musique», supprimée des programmes scolaires) lors de son entrée dans l’établissement, en 2014.

Une oppression qui amène à se questionner sur la disparition de Meena, la créatrice de cet orchestre 100% féminin. Il y a un an, la jeune femme avait quitté Kaboul pour se rendre, dans sa bourgade natale, au mariage de sa sœur. Elle n’en est jamais revenue.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *