ActualitésCamp Liberty

Appel à une mission d’enquête sur l’attaque du camp d’Achraf

Le 19 octobre 2013 – Des personnalités françaises ont demandé samedi une mission d’enquête internationale sur l’attaque par l’armée irakienne du camp d’Achraf, où un “massacre a été commis le 1er septembre selon les Moudjahidine du peuple iraniens.

Ces personnalités dont les anciens ministres Bernard Kouchner et Robert Badinter, ainsi que l’ancienne otage des Farc en Colombie Ingrid Betancourt, réclament également “la libération immédiate des sept otages enlevés à Achraf et qui sont détenus par les forces irakiennes”, dans un appel diffusé par les Moudjahidine du peuple à Paris.

Le Parlement européen a appelé le 10 octobre à la libération “immédiate et inconditionnelle” des sept opposants iraniens enlevés le 1er septembre à Achraf et menacés d’être renvoyés en Iran, et a “fermement” condamné l’attaque du 1er septembre qui a fait 52 morts selon un décompte de l’ONU.

Lors d’une réunion à Paris du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI, dont les Moujahidine du peuple sont la principale composante) sa présidente Maryam Radjavi a appelé les États-Unis, l’Union européenne et l’ONU à suspendre leur assistance à l’Irak et “à contraindre (le Premier ministre irakien) Nouri al-Maliki Maliki à libérer les otages”.

Les Moujahidine du peuple, dont une centaine de membres habitaient le camp d’Achraf, ont accusé une unité spéciale des forces de sécurité irakiennes, dépendant du Premier ministre, d’être responsable de l’attaque. Le gouvernement irakien a mis en place une commission d’enquête et affirme que ses forces se sont défendues après avoir été attaquées. AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *