ActualitésFemmes

Au Maroc, l’homme reste le gagne-pain et la femme au foyer

Posted

Les tâches domestiques restent l’apanage des femmes au Maroc, qui travaillent à la maison 7 fois plus que les hommes, selon l’Enquête national sur l’emploi du temps au Maroc 2011-2012, présentée mardi à Rabat par le Haut-commissariat au plan.

19799Cuisine, lessive, ménage, rangement, courses, règlement de factures, procédures administratives etc., ces tâches restent exécutées en particulier par les femmes au Maroc, qui consacrent 7 fois plus de temps que les hommes aux activités domestiques. C’est ce qui ressort des résultats de l’Enquête national sur l’emploi du temps au Maroc 2011-2012 du Haut-commissariat au plan (HCP), présentés mardi à Rabat.

Les tâches strictement ménagères (cuisine, lessive, ménage, rangement, etc.) mobilisent 4h33mn de la journée des femmes. Les activités connexes exercées à l’extérieur du domicile (courses, règlement de facture, procédures administratives, etc.) en mobilisent 27mn et sont exécutées en particulier par des femmes chefs de ménages, dixit le HCP.

Quant aux hommes, 45% d’entre eux ne consacrent que 43 mn par jour au travail domestique, presque 3 fois moins qu’un Français et 10 mn de moins qu’un Tunisien. 13% des hommes marocains consacrent 11mn en moyenne aux activités ménagères stricto sensu, fait remarquer le HCP, précisant qu’en particulier, il s’agit des hommes divorcés (43%), ou veufs (23%).

« L’HOMME GAGNE-PAIN ET LA FEMME AU FOYER »

Ainsi, toujours selon les calculs du HCP, le cumul des temps consacré aux activités professionnelles et domestiques porte la durée journalière du travail féminin à 6h21mn. « Le travail domestique en représente 79%, équivalent à près de 40% au temps qui reste, en moyenne, à vivre à une femme si l’on exclut le temps consacré à la satisfaction des besoins physiologiques. » Dans le même cumul, les activités professionnelles représentent 88,2% de l’ensemble du travail masculin et quasiment la même proportion de son temps à vivre en dehors de son temps physiologique.

LES MAROCAINS PLUS ACTIFS QUE LES FRANÇAIS

Il ressort donc de l’enquête du HCP que les activités professionnelles sont d’abord masculines. Ces activités prennent 5h25mn du temps masculin, 1h45mn de plus qu’en France et 33mn de plus qu’en Tunisie. « Nos femmes, quant à elles, leur en consacrent 1h21mn, 42 mn de moins que la femme française et 18mn de moins que la femme tunisienne », explique le HCP.

Cet écart entre les moyennes masculine et féminine renvoie à l’accès limité des femmes au marché du travail et à la prépondérance du statut professionnel « Aide-familiale » dans les activités qu’elles occupent quand elles sont actives occupées, fait remarquer Ahmed Reda Lahlimi, le haut-commissaire au plan.

Quand ils sont actifs occupés, les hommes travaillent 7h25mn en moyenne, 7h39mn en milieu urbain et 7h07mn en milieu rural, un peu plus de 8h00 quand ils sont « ouvriers, artisans et manœuvres » et 5h24mn quand ils appartiennent à la catégorie des « cadres et professions libérales ».

De leur côté, quand elles sont actives occupées, les femmes consacrent 4h44mn au travail professionnel, ce temps passant de 6h11mn en milieu urbain et 3h45mn en milieu rural. Ce temps varie entre 7h00 parmi les femmes « ouvrières, artisanes et manœuvres » et 4h47mn pour les « cadres et professions libérales ».

UNE MANNE D’INFORMATIONS POUR CHERCHEURS ET EXPERTS

L’Enquête sur l’emploi du temps au Maroc 2011-2012 a été menée sur l’ensemble du territoire national et les données collectées ont été étalées sur une année, du 1er octobre 2011 à fin septembre 2012. Elle a concerné un échantillon de 9.200 ménages. A en croire le haut-commissaire au plan, Ahmed Reda Lahlimi, « elle ouvre aux experts et chercheurs un vaste champ inédit des rapports sociaux et culturels dans notre pays et de leur niveau d’évolution en fonction, en particulier, des progrès réalisés par les femmes en matière de statut, d’autonomie et de formation ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *