ActualitésCamp Liberty

Camp Liberty : 4ème semaine de grève de la faim

Posted

Hunger strikeLa santé des grévistes de la faim dans le camp Liberty en Irak se détériore rapidement, alors qu’ils poursuivent leur mouvement de protestation pour exiger la libération des sept otages d’Achraf. Les militants iraniens sont dans leur quatrième semaine de grève de la faim. Ils refusent de s’alimenter depuis la prise d’otages au camp d’Achraf le 1er septembre dernier. Un médecin du camp a déclaré que la plupart des grévistes ont perdu jusqu’à 8 kg, devenant de plus en plus faible à cause de la baisse de tension artérielle.

Selon lui «deux personnes se sont évanouie au cours des dernières 24 heures. Et on a recensé un cas de douleurs cardiaques, 15 cas de crampes musculaires, 20 cas de problèmes et de douleurs digestives et intestinales, 25 cas de maux de tête sévères, qui sont incurables avec des analgésiques ordinaires, 5 cas de problèmes oculaires, 7 cas de vue défaillante et 15 cas d’insomnie. Plus d’une dizaine de grévistes les plus en mal ont été envoyés à la clinique irakienne stationnée au camp.»

Simultanément, les Iraniens épris de liberté à Genève, Berlin, Londres et Ottawa continuent eux aussi leur grève de la faim. Des Iraniens de nombreuses villes du monde, comme Washington, New York, Chicago, Los Angeles, Auckland et le nord de la Californie (USA), Toronto, Ottawa, Vancouver (Canada), Paris (France), Stockholm, Göteborg, Boras (Suède), Oslo (Norvège), Copenhague (Danemark), La Haye (Hollande), Vienne (Autriche), Bruxelles (Belgique), Bucarest (Roumanie) et Melbourne, Sydney et Cambera (Australie) tiennent des sit-in et des manifestations en soutien aux habitants de Liberty et à leur revendications.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *