ActualitésEn iranFemmes

Conférence pour la paix à la fin du Ramadhan à Paris

A l’occasion de la fin du mois de Ramadhan, Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, a participé à un iftar, repas de rupture du jeûne de Ramadhan tenu à Paris sous forme 14564875127_90e2fe771c_zd’une conférence intitulée «La dictature religieuse foyer de la guerre confessionnelle au Moyen-Orient».
Cette conférence s’est déroulée en présence de personnalités politiques et religieuses de nombreux pays de quatre continents.
La dirigeante de l’opposition iranienne a estimé que la solution pratique pour établir la paix, la tolérance et la démocratie dans la région était d’en évincer le régime iranien.
Tout en condamnant les bombardements de la population palestinienne sans défense par Israël, Maryam Radjavi a demandé des mesures internationales urgentes pour faire cesser le carnage et les attaques contre les civils en soutenant les efforts du président palestinien Mahmoud Abbas pour un cessez-le-feu immédiat. Selon elle, cette attaque qui détournait l’attention du monde de la crise en Irak et en Syrie, servait avant tout les intérêts du régime iranien.
Madame Radjavi a exprimé son indignation devant l’oppression, la répression et les violences à l’encontre des chrétiens à Mossoul, saluant la prise de position de l’Association des savants musulmans et des tribus en Irak qui condamne l’exode forcée des chrétiens.
Parmi les invités comme Bernard Kouchner et Rama Yade, plusieurs délégations des pays musulmans étaient présentes.
Des messages Dr Tarek Al-Hachemi, ancien Vice-président irakien et le colonel Riaz Al-As’ad, un des fondateurs de l’Armée syrienne libre (ASL), ont été diffusés.

Une délégation sénégalaise participant à l'iftar de la Résistance iranienne à Paris.

“Une délégation sénégalaise participant à l’iftar de la Résistance iranienne à Paris”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *