Camp Liberty

Dans un acte criminel, le gouvernement irakien enlève les murs en T stockés à proximité de Liberty au lieu de les ramener dans le camp .

Posted

T-Walls-libertySecrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne vient de publier le communiqué suivant:

Conformément aux ordres du régime iranien, le gouvernement irakien cherche à créer un plus grand nombre de pertes parmi les habitants lors des prochaines attaques

Le samedi 22 juin 2013, quelques jours après la troisième attaque à la roquette sur Liberty, qui a fait deux morts et 70 blessés parmi les habitants, et détruit de nombreux baraquements, exécutant les ordres du premier ministre, les forces irakiennes ont commencé à transférer les murs en T hors de la zone où Liberty est situé. Elles prennent cette mesure d’éloignement criminel au lieu de ramener ces barrières de protection à l’intérieur du camp pour protéger les habitations.

A l’époque où les Américains occupaient Liberty, 17.500 murs en T protégeaient les baraquements contre les tirs de roquette et de mortier. Cependant, depuis que les Achrafiens sont arrivés à Liberty et malgré les protestations des habitants, ces murs ont été retirés et stockés hors du camp.

A la suite de l’attaque du 9 février qui avait fait 8 morts et 100 blessés, les habitants et leur représentants ont demandé par le biais de centaines de lettres, de rencontres et de requêtes aux autorités américaines, irakiennes et onusiennes, le retour des murs en T. Mais pas un seul n’a été ramené et les représentants des habitants ont été officiellement informés que le gouvernement irakien s’oppose à ce retour.

Ces faits démontrent clairement que le gouvernement irakien n’a aucune intention de fournir une protection aux habitants de Liberty, mais qu’il cherche en fait à les laisser sans défense et sans protection contre de futures attaques pour causer davantage de pertes.

La Résistance iranienne rappelle l’engagement du gouvernement américain et de l’ONU de protéger les habitants de Liberty et demande des mesures immédiates pour ramener les habitants de Liberty à Achraf.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *