ActualitésEn iranFemmes

Demandeuse d’asile renvoyée en Iran reçoit 80 coups de fouet

Posted

Une demandeuse d’asile iranienne renvoyée en Iran par le gouvernement norvégien a reçu 80 coups de fouet à Téhéran.

Dans l’après-midi du 19 septembre, la peine de 80 coups de fouets pour Leila Bayat a été mise en œuvre par la branche 3 du bureau du procureur à Téhéran. Elle avait été condamnée auparavant à 80 coups de fouet pour avoir bu de l’alcool.

Leila Bayat et ses amis, relâchés sous caution, avaient essayé de changer leur peine en deux ans et demi de prison et après une déception, Leila et son fils de 5 ans ont émigré vers la Norvège. Ils ont demandé le statut de réfugié, mais sa demande d’asile a été rejetée à plusieurs reprises par les autorités d’immigration norvégiennes.

Finalement, le 11 mars 2016, Mme Bayat a été séparée de son fils, qui a maintenant 13 ans, et elle est retournée en Iran. Depuis lors, elle a essayé de faire changer la peine une nouvelle fois, mais ses efforts ont été vains et sa peine a été mise en œuvre.

« J’ai expliqué mon cas aux autorités norvégiennes, mais ils ont voté contre mon cas sept fois et n’ont pas accepté les documents que je leur ai fournis, » déclare Mme Bayat.

« Ils ont affirmé que la peine de la Cour, le mandat d’arrestation, les preuves de l’avocat et tout ce que je leur avais donné venant d’Iran étaient faux et que mon cas était un mensonge. »

« Ils ont déclaré que leur expert à l’ambassade de Norvège en Iran avait examiné mes preuves et affirmé qu’une telle peine n’était pas mise en œuvre en Iran. Finalement, ils m’ont séparé de mon fils de 13 ans et m’ont renvoyé en Iran, »a-t-elle affirmé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *