ActualitésCamp Liberty

Députée irakienne dénonce le rapt d’opposants iraniens par l’Irak

La député Legha Verdi a vigoureusement dénoncé le rapt de sept habitants d’Achraf, retenus en otages depuis le 1er septembre par le gouvernement irakien.

Legha Verdi est membre de la coalition Al-Irakia, vainqueur des précédentes élections législatives en Irak, à qui le premier ministre Maliki a refusé de laisser le pouvoir. “L’enlèvement des opposants iraniens est inacceptable et constitue une grave violation des droits humains”, a-t-elle déclaré. 

Elle a demandé la libération immédiate des otages, insistant sur le fait que “les habitants d’Achraf étaient des réfugiés protégés par les conventions internationales”. De nombreux parlementaires irakiens ont condamné l’attaque du 1er septembre contre les membres des Moudjahidine du Peuple d’Iran à Achraf.

Ala Talebani, une députée de la coalition kurde, membre de la commission des Droits humains du Parlement irakien, a plaidé le 14 octobre dernier pour ” la protection des droits et la sécurité des opposants iraniens en Irak”. Elle a mis en garde contre la déportation des sept otages d’Achraf en Iran où ils seront livrés au régime iranien.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *