Uncategorized

Des officiers irakiens pointent leurs armes sur les Achrafiens en menaçant de les tuer

Posted

– Dans la matinée du 18 décembre 2011, le capitaine Ahmad Hossein Khozeir et le lieutenant Heidar Azab Mashi, deux officiers criminels de Maliki, ont insulté des Achrafiens et pointé leurs armes sur eux en les menaçant de les tuer. A “l’hôpital du Nouvel Irak”, occupé par les forces irakiennes, ils ont empêché de repartir une ambulance qui avait amené deux urgences.

Ces deux officiers, accompagné d’un troisième et de soldats irakiens armés se sont mis à lancer des pierres sur les résidents dans l’aile ouest à 15h00. Ils ont pointé leurs armes vers eux et les ont menacés de les tuer. Ils se sont rendus dans l’aile sud en véhicules où ils ont aussi attaqué des Achrafiens en leur lançant des pierres. Le mercenaire Ahmad Hossein Khozeir a menacé de tuer les Achrafiens en ouvrant le feu.

Pendant ce temps, les unités de génie de la 5e division irakienne mettent place rapidement de nouvelles positions à l’aile sud.

Par ailleurs, des agents de la force terroriste Qods et du ministère du renseignement (Vevak) installés dans le bâtiment Moïne (dans la zone occupée d’Achraf) se livrent à des missions de reconnaissance quotidiennes avec les services de renseignements irakiens. Dans les jours qui avaient précédés le 8 avril, les agents de la force Qods et des officiers de renseignement irakiens rodaient aussi autour d’Achraf dans des véhicules aux vitres teintées pour mener des activités de reconnaissance. 

Tout indique la préparation d’une attaque meurtrière par le régime des mollahs et le gouvernement irakien contre Achraf.
 
(Photos d’agents avec des officiers de renseignement irakiens).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *