ActualitésEn iran

Elections en Iran: Turban noir, ou turban blanc?

Posted

Ce genre de question agitait encore, il y a deux semaines, le microcosme politique français et chaque citoyen, qui se demandait s’il irait voter ou non et s’il mettrait dans l’une un bulletin blanc, un bulletin multicolore ou un bulletin bleu-marine.

Aujourd’hui c’est un peuple légèrement plus nombreux que les Français qui doit s’exprimer en élisant son Président. Les Iraniens vont-ils reconduire Hassan ROHANI ou un conservateur, Ebrahim RAISI, qui est plus proche du « Guide Suprême », Ali KHAMENEI ?

Hassan Rohani, président sortant

N’étant pas Iranien, mais juste un ami de ces Iraniens qui, courageusement, luttent depuis un demi-siècle pour une République laïque, je me sens assez incapable d’exprimer ce qui serait vraiment le mieux et je me retrouve assez bien dans la fameuse formule de Jacques DUCLOS, en 1969, refusant de choisir entre Alain POHER et Georges POMPIDOU en parlant de « Bonnet blanc, et blanc bonnet ».

Ebrahim Raisi

Je note juste qu’après une épouvantable année 2015 où le nombre de pendaisons avait battu des records, le rythme se serait réduit en 2016 … et, si cela se confirme, c’est un élément fondamental … même si cela ne marque pas, encore, la fin d’une politique odieuse pour tout ennemi de la peine de mort.

Sauf à ce que ceux qui sont chargés de surveiller la fin du processus d’acquisition de l’arme nucléaire soient des incapables, le programme de nucléarisation de l’Iran semble stoppé. Par contre le redémarrage de l’économie iranienne ne se produit pas aussi vite que ce que certains imaginaient … et, surtout, d’une façon aussi vigoureuse que l’attente des Iraniens … et la désillusion des jeunes Iraniens peut les conduire à de nouvelles illusions extrémistes de tous bords.

Nous saurons, samedi, qui l’a emporté. Un « modéré » qui cacha bien sa modération en interne durant son premier mandat ? … ou un « conservateur » dont le rôle principal est de conserver le pouvoir du « Guide Suprême » … avant de le devenir peut-être lui-même, d’ici quelques années ?

Le guide suprême, Ali Khamenei

Ali KHAMENEI reste le chef omni-présent … en arrière-plan. Il ne faut pas croire que tout barbu à barbe blanche est forcément un homme attaché à la paix intérieure, comme extérieure. Jean-Paul BOURGES 19 mai 2017

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *