Uncategorized

Irak: le HCR veut “immédiatement” déterminer le statut des réfugiés d’Achraf .

Posted

AFP, 27 décembre – Le Haut commissaire de l’ONU aux réfugiés, Antonio Guterres, a salué l’accord conclu entre l’Irak et l’ONU concernant quelque 3.400 réfugiés iraniens qui résident dans le camp d’Achraf, au nord de Bagdad, estimant que le HCR devait régler “immédiatement” la question de leur statut.

Cet accord, signé dimanche, prévoit que ces Iraniens hostiles au régime de Téhéran soient relogés dans un lieu d’accueil temporaire en Irak, le temps que la question de leur statut soit réglée par l’ONU.

Pour ce faire, l’Irak a repoussé à avril prochain la fermeture, initialement programmée pour la fin de l’année, du camp d’Achraf.

“Le HCR est pleinement engagé dans cette initiative et attend avec impatience le transfert volontaire et pacifique des demandeurs d’asile vers un site temporaire pour que le HCR puisse procéder immédiatement à la détermination de leur statut”, a expliqué M. Guterres dans un communiqué.

Selon l’accord, l’Irak doit “assurer la sécurité des habitants du nouveau lieu” d’accueil, mais aucun lieu ni date de transfert n’ont été précisés.

“J’exhorte toutes les parties à coopérer de bonne foi pour assurer un processus pacifique”, a déclaré M. Guterres, appelant également la communauté internationale à trouver des “solutions durables” pour régler le sort de ces Iraniens en offrant notamment des “places de réinstallation”.

Le camp d’Achraf est contrôlé par l’Organisation des Moudjahidine du peuple iranien (OMPI), principale composante du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *