ActualitésEn iran

Iran: 200 écoles privées fermées à Téhéran

Marzieh Gorde

Le chef de l’organisation des écoles non étatiques au ministère iranien de l’Éducation a annoncé qu’ils avaient identifié et fermé 200 écoles de sciences et de langues dans la province de Téhéran. Marzieh Gorde a déclaré se référant à certaines écoles enseignant l’anglais au primaire : « Enseignant tout autre langage que le farci dans les écoles primaires est totalement interdit.

Le Conseil suprême du ministère de l’Éducation n’a pas donné de permis aux écoles primaires pour enseigner des langues étrangères. »

Elle a pointé du doigt que le manageur de ces écoles qui ont enfreint la loi a été réprimandé. Elle a déclaré : « Certaines écoles privées primaires affirment dans leur publicité que 2 ou 3 langues étrangères sont enseignées dans l’école. Ces publicités sont en fait démagogiques et trompeuses. »

Le chef de l’organisation des écoles non étatiques a réitéré qu’enseigner toute sorte de musique ou jouer d’un instrument est interdit dans les écoles privées ou publiques.

Elle a également déclaré en se référant à la fermeture des 200 écoles : « Selon la loi, pour établir une école privée de langues étrangères il faut obtenir un permis officiel du ministère de l’Éducation pour toutes les classes de la primaire jusqu’au lycée et il est illégal d’obtenir un certificat de toute autre autorité. Je demande au bureau des forces de discipline concernant les propriétés de poursuivre les écoles de langues non autorisées. »

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *