Uncategorized

Iran : 23 exécutions à travers le pays .

Posted

exécutions collectives 3Le régime inhumain des mollahs a pendu 9 prisonniers dans deux exécutions collectives à la prison centrale de Kerman et de Zahedan dans le sud-est de l’Iran, le 20 avril. Deux des condamnés était des ressortissants afghans. Deux jours auparavant deux détenus avaient été pendus à Machad (nord-est), un autre à la prison de Zarand (province de Kerman), et un jeune de 25 ans Hossein Tchoflaki, à la prison de Gohardacht (banlieue de Téhéran). Un des exécutés était un jeune ouvrier de 21 ans. Les médias du régime ont fait aussi état le 16 avril de la pendaison de 9 personnes à Chiraz, dont six en public. Un homme de 30 ans, Omid Choja’i, a été exécuté le 11 avril.

Auparavant, en l’espace de treize jours, du 19 février au 3 mars, le régime avait procédé à 82 exécutions à travers le pays, dans les prisons et public.

Des milliers de condamnés sont également en attente de leur peine de mort : plus de 1100 détenus à la prison de Gohardacht, 100 à la prison centrale de Zahedan et au moins une centaine d’autres à Bandar Abbas (sud de l’Iran).

Le régime a aussi lancé des rafles. Près de 210 jeunes ont été arrêtés à Ahwaz (sud-ouest de l’Iran) en l’espace de cinq semaines. Des patrouilles des forces de sécurité ont été mises en place ces dernières semaines.

A l’approche de la mascarade électorale et en pleine guerre pour le pouvoir, redoutant l’explosion de colère populaire de ce qu’il appelle « l’armée des affamés », le régime des mollahs  ne trouve d’autre issue que d’accentuer la répression et les exécutions.

Dans son communiqué publié hier, dénonçant la passivité face à ces crimes barbares des mollahs, la Résistance iranienne a appelé l’ensemble des instances internationales et des organisations des droits humains à prendre des mesures urgentes pour arrêter les exécutions en Iran.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *