ActualitésEn iran

Iran-Attaques : Verser le sang des innocents sous tout prétexte est un crime selon la Résistance

Le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) a condamné l’effusion de sang des innocents, après des incidents survenus hier à Téhéran, tout en précisant que le comportement de Daech servait les intérêts du régime de mollahs.
« Après la formation d’une large coalition internationale des pays arabo-islamiques et des Etats-Unis contre le bellicisme et le terrorisme du régime des mollahs, Daech qui pendant des années ne s’en était pas pris à l’Iran, a soudainement griffé son parrain, à Téhéran sur la tombe de Khomeiny et au Parlement des mollahs (Majlis) », lit-on dans le communiqué du CNRI.
« Le mollah Rohani (président du régime) a affirmé que « cet incident n’était pas imprévisible » et le guide suprême Ali Khamenei a évoqué « un jeu de pétard » insignifiant et sans effet. La course au terrorisme entre les prétendants d’un califat sunnite et le califat soi-disant chiite à Téhéran, le régime du guide suprême – même si il ne s’agissait pas d’une mise en scène sur commande – suscite l’enthousiasme et la joie du calife des mollahs. »
Condamnant l’effusion de sang des innocents, Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, a déclaré : le comportement de Daech sert manifestement les intérêts du guide suprême. Cela réjouit vivement Khamenei car cela lui sert à sortir de l’impasse et de son isolement régional et international. Le premier initiateur et parrain du terrorisme veut ainsi avec démagogie échanger la place du bourreau avec celle de la victime et faire passer le banquier central du terrorisme comme une victime.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *