ActualitésEn iran

Iran : Chiffre hallucinant de pendaisons sous le gouvernement Rohani : 1500

Le régime iranien a procédé jeudi à neuf nouvelles pendaisons dans la prison de Bandar-Abbas, dans le sud de l’Iran. Avec ces nouvelles pendaisons, le nombre des exécutions sous le gouvernement Rohani a atteint les 1500.

Rohani-Guitar-PendaisonLe procureur de la province de Hormozgan a annoncé les exécutions sans préciser l’identité des victimes. Leurs identités ont toutefois été rendues publiques par les militants des droits de l’homme comme suit: Hossein Alikhah (40 ans),Heidar Moridani (70 ans),Farhad Kianian (40 ans),Madjid Narou’i (45 ans), Massoud Barahou’i (23 ans), Mohammad Ahmadi (43 ans), Asghar Ghorechi (60 ans), Mehrdad Azmand (27 ans), Ghassem Maziar (25 ans).

Le Rapporteur spécial sur les droits de l’homme en Iran, Ahmed Shaheed, a souligné dans son dernier rapport, en mars, la détérioration de la situation des droits de l’homme en Iran qui détient le taux le plus élevé d’exécutions par habitants dans le monde.

La vague de pendaisons a grossi après l’accord nucléaire de Lausanne et connait peu de précédent. Elle trahit le besoin urgent du régime d’aviver le climat de terreur pour contenir une société au bord de l’explosion.

En fait, il redoute au plus haut point une nouvelle révolte populaire. C’est pourquoi ces derniers temps il a multiplié comme jamais les exécutions.

Certains défenseurs des droits de l’Homme critiquent le silence et l’inaction de la communauté internationale face à cette montée en flèche des exécutions collectives et arbitraires en Iran, sous prétexte des négociations nucléaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *