ActualitésEn iranFemmes

Iran: Cinq femmes bahaïs condamnées à cinq ans de prison

Posted

 

 

La 35e chambre de la Cour de révision de la province de Razavi Khorasan a confirmé un total de cinq ans de prison pour cinq femmes bahaïs vivant à Mashhad, la capitale de la province.

Les citoyens bahaïs sont accusés de «propagande contre l’État en faisant du prosélytisme bahaïs».

Le tribunal a informé les cinq femmes bahaïs de leurs verdicts le jeudi 17 décembre 2020.

La Cour de révision de la province de Razavi Khorasan s’est réunie en l’absence des cinq femmes bahaïs et de leurs avocats. Ils ne savaient même pas que le procès allait avoir lieu.

Nakisa Hajipour, Sanaz Es’haghi, Nika Pakzad, Naghmeh Zabihian et Farzaneh Daneshgari avaient été arrêtés à Mashhad en novembre 2015.

La 3e chambre du tribunal révolutionnaire de Mashhad a condamné chacun d’eux à un an de prison.

Le régime clérical a intensifié la pression sur les citoyens bahaïs ces derniers mois.

La Cour de révision de Qaemshahr, dans le nord de la province de Mazandaran, a confirmé une peine d’un an de prison pour un citoyen bahaïs de cette ville.

De plus, dans la province méridionale de Kerman, Vahda Seilani a été emprisonnée la semaine dernière pour purger sa peine d’un an dans la prison centrale de Kerman.

Site-web de la Commission des femmes du CNRI

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *