10
SEP
2016

Iran: Derniers opposants iraniens quittent le camp Liberty en Irak

Posted By :
Comments : 0

Le dernier groupe de résidents du Camp Liberty (plus de 280) sont arrivés à Tirane Camp-Liberty-no-portal-wateren Albanie.

Ce dernier cycle de déplacement marque l’achèvement du processus de déplacement des membres de l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI) hors de l’Irak en dépit des conspirations du régime iranien, des obstacles et des menaces qui ont continué jusqu’au tout dernier jour.
Pendant les quatre ans et demi du long processus de réinstallation, les résidents de Liberty ont été transférés vers des pays Européens, y compris l’Allemagne, la Norvège, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Finlande, le Danemark, la Belgique, l’Italie et l’Espagne. Près de 2000 résidents ont quitté l’Irak depuis le début de l’année 2016.

AttqueLibertyExploitant l’atmosphère post-invasion en Irak, le régime iranien a tout fait, durant ces quatorze dernières années, pour détruire l’OMPI. Trois massacres au Camp d’Ashraf, cinq attaques de missile contre le Camp Liberty, deux cas d’enlèvement de résidents, et l’imposition d’un siège totale de 8 ans, qui ont entrainé 177 décès parmi les résidents, ont constitué des étapes de ce plan inhumain quoique futile.

L’objectif du régime iranien était de ne pas voir le départ de l’Irak des membres de l’OMPI ; au contraire, il a cherché à les anéantir ou à les obliger à capituler.

Le Résistance iranienne a affirmé que le soutien apporté par d’éminents personnalités américaines, européennes et arabes a fourni une couverture politique pour la réinstallation des membres de l’OMPI, soulignant qu’autrement, le régime iranien et ses mandataires irakiens n’auraient pas permis le départ d’Irak même d’un seul membre de l’OMPI, vivant.

Liberty13mai2015Au cours de ces dernières années, grâce aux efforts de la Résistance iranienne, le Congrès Américain a introduit des résolutions et a adopté des lois mandatant le Gouvernement Américain à prendre les mesures nécessaires pour protéger les résidents de Liberty et pour les transférer en toute sécurité hors d’Irak. Des résolutions et déclarations similaires ont également été adoptées au Parlement Européen, et au parlement Britannique, ainsi que dans d’autres pays d’Europe et du Moyen-Orient.

Le 19 juillet 2016, le Haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés a déclaré: « Le HCR va soutenir un flot stable et croissant de mouvements hors d’Irak dans les mois à venir. Nous espérons que le processus sera bien achevé avant la fin de l’année. Ce progrès a été atteint avec la coopération des résidents qui ont effectué le processus de déplacement en dépit des circonstances difficiles, incluant l’attaque du 4 juillet 2016 qui, fort heureusement, n’a fait aucune victime. »

Le HCR a ajouté : « Le succès continu dans la mise en œuvre des solutions a été également lié à l’engagement des résidents à répondre à la plupart des coûts associés, particulièrement pour le soutien sur le long terme des résidents qui ont été transférés hors d’Irak et qui n’ont accès à aucune assistance de l’Etat. »

Au cours de ce processus pour réinsérer les résidents du Camp Liberty, les agents du Renseignement irakien ont empêché les résidents de prendre sur eux leurs biens personnels, comme les ordinateurs, les radios, les téléphones portables, et même les rasoirs électriques. Rien que dans les deux derniers jours (8 et 9 septembre) ces agents ont confisqué 255 ordinateurs personnels. Les résidents demandent vivement à la MANUI (Mission d’assistance de l’ONU en Irak) de récupérer ces ordinateurs et de les transférer en Albanie, au frais des habitants.

L’énorme projet de relogement hors de l’Irak était soutenu par plusieurs associations, y compris FLL. Cela a contribué à surmonter les frais élevés d’un tel projet parfois rendu plus difficile et coûteux par des obstacles créées pendant les 4 dernières années.

Nous continuons à rester mobilisés pendant la phase d’installation complète en Albanie aussi bien que dans d’autres pays et ne pouvons que remercier nos ami(e)s toujours fidèles à notre action pour leur soutien.

About the Author

Leave a Reply