ActualitésEn iran

Iran : Des prisonniers politiques demandent à l’envoyé de l’ONU de visiter les prisons

Un groupe de prisonniers politiques en Iran invitent le Rapporteur spécial des droits de l’Homme de l’ONU à visiter les prisons du pays.

ahmad shahid : Un expert de l'ONU sur les droits de l'homme

Dans une lettre au Rapporteur Ahmed Shaheed, onze prisonniers politiques d’Evine, à Téhéran, et de la prison de Gohardacht à Karaj, ont déclaré : « Nous exigeons une mission d’enquête et la visite en Iran des prisons du Rapporteur spécial. »

« Il n’y a aucun pouvoir judiciaire indépendant et les organes de sécurité déterminent le statut des prisonniers », ont déclaré les détenus politiques.

La semaine dernière, le Conseil des Droits de l’homme des Nations Unies a prorogé le mandat du Dr Ahmed Shaheed avec adoption d’une résolution qui a reçu 21 voix favorables, 9 défavorables et 16 abstentions.

Les pays en faveur de la résolution étaient les suivants : Argentine, Autriche, Botswana, Brésil, Chili, Costa Rica, République tchèque, Estonie, France, Allemagne, Irlande, Italie, Japon, Mexique, République de Corée, Monténégro, Pays-Bas, Pérou, Roumanie, Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

L’Inde, l’Indonésie, le Kazakhstan, le Pakistan, la Russie, le Venezuela, le Vietnam, la Chine et Cuba ont voté contre la résolution de renouvellement du mandat.

Dans un rapport au Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki- moon, a déclaré que Hassan Rohani, le Président du régime des mollahs n’est pas parvenu à permettre une plus grande liberté d’expression et qu’il y a eu une forte augmentation des exécutions depuis son élection.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *