En iranFemmes

Iran: Droits des femmes, de mal en pis

Véhicule confisqué en Iran parce que, dit la bannière, la conductrice était “mal-voilée” et qu’elle causait “de la pollution sonore”, c’est-à-dire qu’elle écoutait de la musique !

VehiculeMalVoile

 

 

 

 

 

 

 

 

Environ 150 étudiantes en médecine ont manifesté le 27 juillet devant le ministère de la Santé à Téhéran en Iran. Très remontées, elles protestent vivement contre un décret très discriminant qui leur met de solides bâtons dans les roues.
En effet, il a été décidé que pour obtenir leur diplôme de médecin, les femmes devront faire huit années d’internat, tandis que cette période est réduite à deux ans pour les hommes. Les mollahs cherchent à tout prix à décourager et empêcher les femmes de faire des études, dans lesquelles elles excellent, pour les renvoyer au foyer afin de reproduire des enfants. Tel est le plan officiel décrété par ce régime misogyne. Les femmes sont très loin de l’accepter, bien au contraire.

Manif

 

 

 

 

 

 

 

Les dernières mesures de répression des femmes viennent d’être adoptées au parlement des mollahs en Iran par la commisssion de la culture et des lois. Certes face à la terrible crise économique qui chauffe la société iranienne à blanc, il fallait aux mollahs un prétexte pour resserrer l’étau.

RepressionFemmes1 (1)L’agence de presse Tasnim des gardiens de la révolution (chaque force de sécurité a une agence de presse en Iran) cite un député : “Le plan de protection de la vertu et du voile comporte 9 articles : arrêter les femmes SDF dans les rues, imposer les lois du code vestimentaire dans les véhicules et les lieux publics, contrôler et sanctionner les fonctionnaires qui ne respectent pas ces mesures. Cette session a été tenue en présence d’un représentant du gouvernement, du ministère de l’iIntérieur et des forces de sécurité.”

Repressionfemmes2

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *