ActualitésEn iranFemmes

IRAN : Enfants vendus à 585 $ avant leurs naissances

Posted

Des femmes enceintes vivant dans les rues de Téhéran sont forcées à vendre en avance leurs enfants à naître, poussées par l’extrême pauvreté et le dénuement, a reconnu un officiel du régime des mollahs en Iran. La pauvreté parmi les sans abri de 13 quartiers du District 12 de la capitale iranienne a atteint des niveaux insupportables, a affirmé le professeur Chit Chian, l’un des 30 membres du groupe de travail sur la société à la municipalité de Téhéran.
« Malheureusement dans ces quartiers, nous avons été témoins de la vente d’enfants », a-t-il avoué, ajoutant qu’il avait passé plusieurs nuits en compagnie des sans abri pour se faire une idée précise.
« La situation est tellement critique que les bébés sont achetés alors qu’ils sont toujours dans le ventre de leur mère, au tarif courant d’1,75 millions de Tomans (585 $) », a ajouté M. Chit Chian.
L’aveu choquant a été fait à la dernière session mensuelle du groupe de travail de société de la municipalité de Téhéran.
Ses remarques ont été publiées samedi par l’agence de presse de l’état Mehr. D’autres quotidiens d’état ont également publié son rapport.

S’adressant au même groupe de travail de société à Téhéran samedi, Reza Mahboubi, le directeur du Bureau Social du Ministère de l’intérieur du régime a signalé qu’à travers l’Iran, plus de 18 millions de personnes vivaient dans des bidonvilles ou dans la rue, sans domicile.
« Ces chiffres sont réellement inquiétants. Je ne peux pas les dévoiler tous ici car il y a des journalistes présents », a-t-il déclaré.

Cartonkhab

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *