En iran

Iran : les corps de 4 femmes lapidées à la morgue de Téhéran

Posted

Deutsch Welle, (émission en persan), 3 novembre – Selon des informations publiées par plusieurs sites d’informations iraniens, les corps de quatre femmes qui auraient été lapidées ont été remis à la morgue de Téhéran. Le visage et la tête de ces femmes portent en plus des impacts de pierres, des traces de tortures.

Selon le Site “Meli-Mazhabi”, ces derniers jours, les corps de quatre femmes mortes, selon ce site, de “l’application de la sentence de lapidation” ont été remis par la police judiciaire à la morgue de la capitale.

Cette information parue le 3 novembre, explique en citant une “source fiable” que “outre les traces d’impact de jets de pierres, sur la tete et le visage de ces femmes, on peut voir des trace de torture et de coups violents sur leur corps faits avant la lapidation. Selon leur dossier, ces femmes étaient accusées de relations sexuelles illégitimes et de consommation de drogue.”

L’information ajoute que personnes n’est venu récupérer les corps à la morgue. On ne sait toujours pas à quelle date ces femmes ont été jugées et si les familles ont été averties.

La nouvelle de la lapidation de quatre femmes a été publiée alors que le 21 octobre le président de la commission des lois et des affaires judiciaires du Majlis (parlement) annonçait un châtiment de remplacement de la lapidation dans le code pénal.

Ahmad Shaheed, Rapporteur spécial de l’ONU pour les droits humains en Iran dans sa présentation le 24 octobre de son rapport au 3e comité de l’assemblée général de l’ONU, connu sous le nom de  comité des droits de l’homme de l’ONU, critique le nouveau code des châtiments.

Pour l’Iran, bien que des changement aient été apporté à la loi sur la lapidation, vu la possibilité d’émettre des fatwas (décret) religieux, ce châtiment reste  applicable.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *