Uncategorized

Iran : les femmes aux allures de «mannequins» dans le collimateur .

Posted

femmes_policeLe régime iranien a lancé de nouvelles mesures de répression contre les femmes «habillées de façon inappropriée » qui s’affichent dans les rues.

Le vice-commandant de la police Ahmad-Reza Radan a prévenu qu’il ne tolérera pas ce qu’il a condamné comme étant « un défilé de mannequins » en public.

Les restrictions draconiennes des libertés individuelles s’inscrivent dans le cadre du plan de la sécurité publique et morale imposé à Téhéran et dans 17 autres villes d’Iran.

Que les « mal voilées » soient à pied, en voiture avec un chien, des vitres teintées ou de la musique, elles sont dans le viseur de la dernière vague de répression.

Radan a déclaré le 28 avril : « Sur la base d’une demande publique et d’un décret juridique, nous ne permettrons pas à des mannequins de se promener pour s’afficher dans les rues. Elles se montrent en public et pensent qu’elles peuvent s’en tirer. Mais elles devraient savoir que la police va s’occuper de celles qui enfreignent les normes sociales en s’exhibant.

Nous allons confisquer les véhicules de celles qui sont mal voilées jusqu’à ce que la loi suive son cours. Nous essayons également d’augmenter les amendes pour ce type d’infraction ».

« Transporter des chiens et voyager avec des animaux de compagnie dans des véhicules est également interdit. Nous ne permettrons à personne de s’afficher avec son chien dans la rue. Les véhicules créant des nuisances sonores seront également confisqués ». Par « nuisances sonores » il entend de la musique.

Des plans visant à appliquer de nouvelles sanctions sévères aux boutiques de vêtements « incorrects » sont également en place, a déclaré Radan, ajoutant : « Le plan concernant les vêtements inconvenables touchera non seulement celles qui portent les vêtements, mais également les magasins qui les vendent ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *