En iran

Iran : les prisonniers tabassés pour avoir refusé de voter à la présidentielle

iran-zendanLes prisonniers politiques et de droit commun de la prison centrale de Zahedan (sud-ouest de l’Iran) ont boycotté la présidentielle des mollahs. Le jour du scrutin, vers 8h30 du matin, une urne est passée dans les 8 sections de la maison d’arrêt et après des heures d’intimidation seuls 20 détenus ont déposé un bulletin, indiquent les « militants des droits de l’homme en Iran ». Devant l’abstention générale, les responsables du vote se sont mis à insulter et menacer les prisonniers pour avoir « tourné le dos au guide suprême ». La prison compte 3000 prisonniers.

Le lendemain du vote, pour se venger des prisonniers, les gardiens de la révolution ont pris d’assaut les sections pour insulter et tabasser les détenus sans défense sous divers prétexte. Dans la section 3, les pasdaran ont violemment agressé et blessé un détenu sous les yeux des autres. Puis ils l’ont trainé dans une cellule où ils l’ont battu pendant 10 longues minutes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *