Femmes

Iran : Oui à la répression des femmes “mal voilées”, mais pas par la police (Hassan Rohani)

Posted

gasht policeLe mollah Hassan Rohani a apporté son soutien tout en nuance à la répression des femmes et des jeunes pour l’application du code vestimentaire, qui connait une flambée, précisant que la police ne devait intervenir qu’en dernier ressort.

Dans un meeting à l’Ecole des Forces de sécurité de l’État, Hassan Rohani a déclaré cette semaine que le contrôle du code vestimentaire “doit commencer à l’école, au lycée, à l’université et à la mosquée. Ce n’est qu’en dernier ressort que la verbalisation de la police devrait intervenir”.

Selon les lois en vigueur, la police peut interroger et arrêter les femmes et les jeunes pour avoir enfreint le code vestimentaire rigoriste des mollahs. C’est par dizaines que les agents conduisent chaque jour au poste des jeunes pour délit d’allure.

Un communiqué officiel de la police précise qu’Hassan Rohani, “a insisté lors de cette rencontre sur la sensibilité de la question morale et sociale du code vestimentaire et a invité la population, notamment les jeunes, à respecter ce devoir religieux”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *