ActualitésEn iranFemmes

Iran : Pas de vélo pour les femmes

Akhameneli Khamenei, le Guide suprême du régime iranien, ne semble pas croire trop en moyen propres de transport, c’est-à-dire la pratique de vélo, au moins pour la moitié de la population.
En plus, il le trouve contre la chasteté des femmes.
Dans une fatwa (ordre religiuex), le Guide s’exprime :  « La pratique de la bicyclette en publique par les femmes devant les yeux des hommes (en dehors de la famille) doit cesser, car cela attire l’attention des hommes. Ce qui est généralement source de corruption pour la société et contraire à la chasteté des femmes ».
women-bikeUne semaine avant cette fatwa, Khamenei avait également déclaré à propos du « rôle de la femme », lors d’une intervention sur “la direction et la politique générale de l’Etat et la politique familiale » : « Le rôle et la mission des femmes c’est d’être mère et de s’occuper du foyer ».
Khamenei n’est pas le seul en Iran à s’opposer à la pratique de vélo par les femmes. Son représentant officiel à Isfahan,  Seyed Youssef Tabatabaïnedjad, avait dit, lors des cérémonies religieuses du 14 mai 2016 : « Les femmes sur des vélos en différentes parties des villes sont des cas de non-sécurité sociale. Sans sécurité, le pays reste vulnérable aux attaques hostiles. »
Néanmoins, des manifestations féminines contre cet obscurantisme se multiplient dans le pays.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *