Uncategorized

Iran : pression sur un prisonnier politique pour qu’il révoque son avocat

Posted

prisonnier
Le Comité de Soutien aux Droits de l’Homme en Iran : Les autorités de la sinistre prison d’Evine de Téhéran ont reçu des ordres du ministère du Renseignement (Vevak) de faire pression sur un prisonnier politique condamné à mort, pour qu’il révoque son avocat, a-t-on appris de sources à l’intérieur de l’Iran le 13 mars.

Le procureur de Téhéran s’était déjà opposé à l’avocat d’Abdulreza Ghanbari, un professeur arrêté dans une manifestation à Téhéran le 27 décembre 2009.

La famille du prisonnier avait aussi déclaré qu’Abdulreza Ghanbari avait été privé du droit à la défense

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *