Uncategorized

Iran : Un prisonnier politique dans un état critique se voit refuser un traitement et les visites de sa famille .

Posted

ali_moeziUn prisonnier politique cancéreux est privé de soins et de visites familiales, ont révélé des rapports provenant de l’intérieur d’Iran.

Ali Moezi, 63 ans, est privé de soins urgents hospitalier pour un cancer de la vessie et des hémorragies néphrétiques, ainsi que des visites de ses proches, depuis six mois, après son refus de comparaître dans les simulacres de procès, a-t-on indiqué le 13 avril.

La dernière fois, le 8 avril, sa famille a été chassée de devant les portes de la prison d’Evine de Téhéran.

Ali Moezi a été mis à l’isolement à la prison d’Evine il y a six mois pour avoir refusé de participer à un simulacre de procès du juge criminel Salavati – connu sous le nom de « juge de la mort ».

Après avoir connu les prisons politiques dans les années 1980, Ali Moezi a de nouveau été arrêté en novembre 2008 pour avoir rendu visite à ses deux enfants au camp d’Achraf, et a été condamné à deux ans de prison pour cela.

En juin 2011, quelques jours après une opération chirurgicale, il a une fois encore été arrêté pour avoir participé aux funérailles de Mohsen Dokmechi, un sympathisant de l’Ompi, atteint d’un cancer et privé de soins, condamné à une morte lente dans de terribles douleurs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *