Uncategorized

Iran : Une jeune fille défenestrée à Machad

Posted

Le 24 septembre, à la suite d’un raid des forces de sécurité dans un appartement du boulevard Hachemieh de Machad où se déroulait une fête, une jeune fille est morte après avoir été défénestrée du 6e étage, indique un communiqué du CNRI

Le colonel des pasdaran Nasser Hadjrian, chef de la « police de sécurité » de la province de Khorassan Razavi, dans le nord-ouest de l’Iran, a expliqué que ce crime s’est passé « au cours d’une attaque des commandos spéciaux de la police de sécurité publique » contre une fête « démoniaque ». Dans cette attaque arbitraire lancée sans même l’autorisation de l’appareil judiciaire du régime, huit jeunes, filles et garçons, ont été arrêtés.

Mme Sarvnaz Chitsaz, présidente de la commission des Femmes du CNRI, a adressé ses condoléances à la famille et aux amis de la victime. Elle appelle l’ensemble des organes internationaux de défense des droits humains et des droits des femmes, en particulier le Haut commissariat aux droits de l’homme de l’ONU, les rapporteurs sur les femmes et les arrestations arbitraires, à condamner ce crime effroyable. Elle leur demande de prendre des mesures urgentes et contraignantes pour faire cesser les exactions sauvages en Iran et obtenir la libération sans condition des jeunes incarcérés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *