ActualitésEn iranFemmes

La Résistance iranienne condamne l’arrestation des femmes ne portant pas le voile

La Commission des femmes du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) a condamné les arrestations des iraniennes ne portant pas le voile obligatoire et a appelé à une action urgente pour leur libération inconditionnelle.
Jeudi 1er février 2018, les forces répressives du régime ont arrêté 29 femmes à Téhéran pour avoir ôté le voile obligatoire et les ont “transférées à des tribunaux”, selon les agences de presse officielles du régime.
Les arrestations ont été déclarées “conformes à la sécurité ” et le pouvoir judiciaire du régime aurait mis en place de lourdes cautions pour libérer les femmes arrêtées.
Lors de sa visite au Conseil de l’Europe à Strasbourg le 24 janvier 2018, Mme Maryam Radjavi, Présidente élue du CNRI, a appelé l’Union européenne, le Conseil de l’Europe et leurs Etats membres à adopter des mesures efficaces et des décisions contraignantes pour contraindre le régime au pouvoir en Iran à mettre fin à l’asservissement des femmes et à abolir le voile obligatoire.

Share this...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *