ActualitésCamp Liberty

L’Archevêque de Canterbury prie pour les otages d’Achraf

Posted

JustinWelby« Il n’y a rien de nouveau dans le fait de prendre des personnes en otage – et plus elles sont innocentes, mieux c’est, puisque cela donne davantage de poids aux ravisseurs. Le problème c’est que tandis qu’au départ il y a une grande couverture médiatique, finalement nous oublions les victimes : elles disparaissent d’abord des Unes, puis de toutes les pages, et enfin même de la mémoire. Cela m’est revenu avec les articles sur le camp d’Achraf en Irak. Jusqu’à récemment, c’était un camp de réfugiés abritant des membres de l’opposition iranienne, entre autres. Les conditions y étaient très mauvaises. Très récemment, il a été attaqué, un nombre important de personnes ont été tuées et un certain nombre d’autres ont disparu en captivité, » affirme dans un communiqué Justin Welby, L’archevêque de Canterbury.

« En Syrie, le kidnapping est devenu une part ordinaire de la pression sur les communautés. En avril, deux évêques métropolitains d’Alep ont été enlevés, et leur chauffeur a été tué, tandis qu’ils étaient en mission humanitaire. Depuis, un prêtre jésuite a également été enlevé. Par conséquent, faisons de cela une semaine de prière pour les otages, nous rappelant en particulier ceux du camp d’Achraf et de ceux en Syrie – ainsi que des personnes à Nairobi, » conclut le primat de l’Église d’Angleterre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *