Camp LibertyEn iran

Le gouvernement irakien empêche l’entrée à Liberty de bouteilles d’oxygène pour les asthmatiques

Posted

blessé à LibertyContinuant à imposer des restrictions inhumaines aux habitants du camp Liberty, voilà plusieurs jours que les forces aux ordres du cabinet du premier ministre irakien empêchent l’entrée de bouteilles d’oxygène – achetées aux frais des habitants – pour les malades atteints d’asthme aigu. Or, partout dans le monde les asthmatiques doivent avoir accès à ces bouteilles d’oxygènes.

L’atmosphère sale et poussiéreuse de Liberty a aggravé les symptômes asthmatiques, laissant les habitants aux prises avec de graves troubles respiratoires. Ces problèmes sont avivés par la saison chaude. Les bouteilles d’oxygène que ces malades avaient amenées avec eux à Liberty sont vides désormais et les demandes des malades à la clinique irakienne du camp de les remplir sont restées sans réponses.

Quatorze habitants d’Achraf et de Liberty ont perdu la vie durant le blocus inhumain de quatre années et demie en raison des restrictions imposées par le gouvernement irakien à un accès libre aux services médicaux.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *