ActualitésFemmes

Les femmes vivraient 6 ans de plus que les hommes

Posted

Si les hommes cadres vivent plus longtemps que les ouvriers, les femmes, quant à elles, vivraient tout simplement plus longtemps que le sexe opposé. Et ce, quelle que soit leur catégorie sociale et leur diplôme.

Le 18 février dernier, l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques) a publié une enquête dans laquelleespérance de vie il révèle que les femmes vivraient plus longtemps que les hommes. Six années de plus pour être précis. Depuis la fin des années 1970, les hommes auraient gagné sept ans d’espérance de vie et les femmes, 5,5 ans. Malgré cette légère différence d’évolution, la gent masculine vivraient quelques années de moins que son homologue féminine. À 35 ans, les femmes auraient encore 50,5 belles années à vivre en moyenne, en France métropolitaine, contre 44,5 ans pour les hommes du même âge. Qu’elles soient cadres, exerçant une profession intermédiaire, agricultrices, artisans, commerçantes, chefs d’entreprise, employées, ouvrières ou sans emploi, les femmes vivraient six ans de plus que les hommes.

Petite nouveauté cette année : c’est la première fois que l’INSEE publie l’espérance de vie de la population selon le niveau de diplôme et les catégories professionnelles. Selon l’Institut, la nature des métiers influencerait en effet la longévité des individus. Les cadres seraient donc moins soumis aux risques professionnels que les ouvriers. Les années d’études auraient également un rôle à jouer. Ainsi, une diplômée de l’enseignement supérieur vivrait en moyenne presque aussi longtemps qu’une bachelière, et nettement plus (quatre ans environ) qu’une femme sans diplôme. Mais, toutes catégories sociales confondues, la gent féminine garde une petite longueur d’avance sur la gent masculine. Si un cadre vit environ 6,4 ans de plus qu’un ouvrier (49 contre 42,6), la femme ouvrière vivrait 0,8 années de plus que lui. Cependant, il semblerait que cette inégalité soit en train de se réduire. En effet, si dans les années 1970, la femme vivait 7,2 ans de plus que le sexe opposé, aujourd’hui, l’écart se resserre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *