Uncategorized

Les mollahs iraniens terrifiés par une résolution pacifique de la crise d’Achraf

Posted

Le régime inhumain des mollahs a déclaré sans équivoque que de son point de vue, la première signification de la souveraineté de l’Irak est l’expulsion de l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI). A cet égard, le journal Ressalat, porte-voix de bande fasciste Moatalefeh au sein de la faction de Khamenei, a écrit le 24 décembre : “Le retrait des Américains n’est pas la fin du chemin (…) l’expulsion du groupuscule terroriste des Moudjahidine peut être une des premières et des meilleures options pour prouver la souveraineté de l’Irak. » 

Pendant ce temps, un des responsables du ministère du renseignement des mollahs, Mohammad Javad Hacheminejad, incapable de cacher sa colère face au soutien international grandissant pour Achraf et l’OMPI, a écrit dans le même journal : « Nous devons  savoir que l’OMPI ne se limite pas au camp d’Achraf en Irak mais qu’elle mène des activités ouvertes et cachées dans les pays européens » et « si l’Iran ne met pas fin  à la question de l’OMPI, il est possible que dans le futur cette organisation en Occident, avec un vaste soutien financier et médiatique, édifie une base encore plus forte contre le régime ». (Ressalat, 24 décembre 2011)

Des dirigeants nationalistes et religieux de l’Irak avaient déjà déclaré que l’on peut connaître les forces politiques irakiennes à travers leurs relations avec l’Iran et que toute force qui essaie d’expulser l’OMPI de l’Irak, entretient des relations systématiques et organiques avec l’Iran et en fait partie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *