Uncategorized

Les opposants iraniens forment une chaîne humaine à Genève

Posted

Les manifestants ont voulu alerter les institutions onusiennes sur la situation humanitaire du camp d’Achraf en Irak.

Par Alain Jourdan

 La Tribune de Genève, 16 décembre – Plusieurs centaines de personne ont bravé le mauvais temps pour constituer symboliquement une « chaîne humaine » ce vendredi reliant les bâtiments du Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies et le Palais Wilson où siège le Haut Commissariat de l’ONU pour les Droits de l’Homme.

Les manifestants ont ainsi voulu alerter les institutions onusiennes et l’opinion publique sur la situation humanitaire du camp d’Achraf en Irak qui abrite 3400 réfugiés iraniens. Le gouvernement irakien, à la demande de Téhéran, a décidé la fermeture du camp « par tous les moyens » avant le 31 décembre 2011.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *