ActualitésCamp Liberty

Liberty : sonnette d’alarme pour les grévistes de la faim

Le 24 novembre 2013 –  Le médecin des grévistes de la faim au camp Liberty en Irak a lancé un appel pour une intervention urgente des organisations de défense des droits de l’homme à travers le monde.

Cité par le quotidien irakien Al-Zaman, le Dr Ebrahim Djadi, médecin du camp Liberty, a déclaré : “Une tragédie humanitaire se prépare. En tant que médecin, j’exhorte toutes les organisations de défense des droits humains, Médecins Sans Frontières et tous les médecins pouvant influer dans ce dossier brûlant, de faire entendre ma voix aux autorités concernées.”

“88 jours se sont écoulés depuis le début de la grève de la faim à Liberty et les grévistes approchent d’un stade critique, la situation de certains est gravissime et au bord d’un seuil irréversible,” a-t-il ajouté.

” À ceux qui ont accepté la responsabilité de la sécurité des habitants de Liberty, je mets en garde, de par ma responsabilité et pour que cela soit inscrit dans l’histoire, que nous approchons d’une catastrophe humanitaire. La vie de centaines de grévistes de la faim dans la prison de Liberty et dans plusieurs pays du monde est gravement en danger.”

Des centaines d’Iraniens à Liberty, Genève, Londres, Berlin, Ottawa, Melbourne , Rome, Sotckholm et Washington sont en grève de la faim depuis le 1er septembre 2013, à Rome et Stockholm depuis la semaine dernière, et à Washington depuis hier pour demander la libération des sept otages d’Achraf enlevés par les forces irakiennes inféodées à l’Iran.

 

Le Bulletin: DNA-1décembre2013

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *