ActualitésEn iran

L’image du courage

Posted

Par Jean-Paul BOURGÈS

Devant le peloton d’exécution nombreux furent ceux qui firent face et clamèrent à ceux qui les fusillaient que la victoire finale serait de leur côté (Rappelons-nous GOYA et le tableau « Tres de mayo »). Ne pas être capable de le faire ne diminuait en rien le courage dont ils avaient fait preuve en luttant contre l’oppression.Goya-Tres-de-Mayo

Je l’évoque souvent, la situation en Iran présente un certain parallélisme avec celle de la Résistance pendant l’occupation de la France par les nazis, où nombreux furent les fusillés. Comme entre 1940 et 1944, une direction de la Résistance est installée hors du pays. En Angleterre pour la Résistance française animée par le Général DE GAULLE … en France, à Auvers-sur-Oise pour l’Iran, animée par Maryam RADJAVI (Dont une belle-soeur et un beau-frère ainsi que deux sœurs furent exécutés pour leur opposition au régime, depuis celui du Shah jusqu’à celui des mollahs). La résistance iranienne est laïque et prône une stricte égalité entre hommes et femmes.

L’énorme différence c’est que, dans la lutte contre le nazisme, des puissances mondiales comme les USA et l’URSS s’étaient engagées tandis que l’Angleterre tenait bon sous les bombes… alors que nul Etat ne soutient le Conseil National de la Résistance Iranienne et qu’il y a quelques années les autorités françaises s’étaient comporté comme si Winston CHURCHILL avait fait arrêter le Général DE GAULLE, pour ne pas fâcher Adolf HITLER.

execution-Machad-IranL’attitude de ce jeune-homme, pendu en public à Machad, une ville du Nord de l’Iran, n’en est que plus admirable. La corde autour du cou, sur le point d’être jeté à bas du toit de la camionnette où on l’avait hissé sous l’échafaudage-potence, ayant les mains liées dans le dos, il eut encore le cran de faire avec deux doigts le V de la victoire dans son dos. Cela ne devrait-il pas être montré à ceux qui s’apprêtent à pactiser avec le régime des mollahs en se faisant rouler dans la farine tout en se déshonorant … autrement dit : la double peine.

Jean-Paul BOURGÈS 5 juillet 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *