Actualités

MediaPart: Ahmad Raouf Basharidoust, le petit prince de la résistance iranienne

MediaPart- L’histoire de ce petit prince-là n’est pas une histoire à lire aux enfants. Pour autant, Ahmad Basharidoust fait un constat similaire à celui du héros de Saint-Exupéry : toutes les grandes personnes se sont éloignées de leur enfant intérieur, jusqu’à oublier même d’avoir un jour été un enfant. Mais la comparaison s’arrête là.

Ahmad devra lutter, avec pour seules armes sa foi en la liberté, son sens de l’humour malgré les horreurs qu’il traverse et son impertinence face à ses bourreaux. Car Ahmad sera torturé, jusqu’à son exécution un jour d’août 1988, dans les collines verdoyantes au bord du lac d’Oroumieh, loin de la région qui l’a vu naître et grandir.

L’histoire d’Ahmad est l’histoire de nombreux Iraniens. Elle est même sans doute l’histoire de tous les hommes et les femmes du monde, épris de liberté dans un régime qui ne permet même pas l’expression de la moindre contradiction. Une histoire forcément violente. Refuser le joug d’un dogme armé par la terreur apporte rarement paix et sérénité. Pour des millions d’Iraniens,

il aura fallu choisir entre la corruption de l’âme, la simple faiblesse et le courage de la lutte incessante. Et alors que le chah tombe en 1979 et que le peuple se réjouit enfin de cette liberté gagnée face au tyran, d’autres tyrans s’emparent du trône vacant, à l’aide de petits arrangements entre puissants amis. Comme on le découvre dans la bande dessinée préfacée par Ingrid Betancourt, les gouvernements américains et français de l’époque ne sont pas totalement étrangers à la prise de pouvoir de Rouhollah Khomeyni.

En savoir Plus

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *