Actualités

Mobilisation contre les violences faites aux femmes

Le gouvernement veut lutter contre les violences à travers des actions innovantes. Un million d’euros est disponible.
Outre-mer, les violences faites aux femmes sont particulièrement prégnantes. En 2011, six Réunionnaises sont décédées sous les coups de leur conjoint. En Guadeloupe, entre 2008 et 2011, 15 femmes ont été victimes de meurtres, dont la moitié ont été commis par le conjoint ou partenaire.
Pour contrer ce fléau, la ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Najat Vallaud-Belkacem, et la ministre des Outremers, George Pau-Langevin, ont lancé un appel à projets afin de prévenir dans les outre-mers les violences faites aux femmes. Il s’agit de mettre en œuvre des actions innovantes de lutte contre les stéréotypes sexistes.268916_1400096575_244730-fag-13143-07-01-01_600x291

1 MILLION D’EUROS
Cet appel à projets vise à sensibiliser et mobiliser les acteurs locaux, collectivités et associations, pour mettre en place des actions nouvelles de lutte contre la formation des inégalités et agir sur les pratiques des professionnels et sur les représentations des jeunes pour mieux prévenir les violences faites aux femmes.
Doté d’un million d’euros, cet appel à projets concerne les cinq départements ultramarins (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, La Réunion) et les territoires de Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Saint-Pierre-et-Miquelon, la Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie et Wallis et Futuna.
Par ailleurs, Najat Vallaud-Belkacem engage, cette année, dans les outremers, les travaux préparatoires à la mise en place de l’enquête Virage.
À La Réunion, des moyens d’étude sont prévus pour enrichir les données recueillies en 2011 et compléter l’état des lieux des violences.
L’enquête annuelle de l’Insee, qui interroge les femmes et les hommes sur les violences, sera étendue dès 2014 à la Guyane puis en 2015 en Martinique et en Guadeloupe.
Toutes ces données seront utiles à l’Observatoire national des violences, créé au sein du ministère des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, mais aussi aux acteurs locaux, pouvoirs publics ou associations, afin de renforcer la coordination de leurs actions au service des victimes.

Le président de la Région Guadeloupe, Victorin Lurel, se félicite de l’extension à l’Outre-mer de l’enquête Virage sur les violences en 2015. Cette avancée répond à la demande appuyée de la collectivité régionale pour la mise en oeuvre de cet outil de compréhension de la violence dans nos départements. L’exécutif régional accueille aussi avec satisfaction l’annonce du lancement de l’appel à projets du fonds d’expérimentation pour la Jeunesse. Cette initiative, destinée à prévenir dans les outremers les violences faites aux femmes, correspond à une réelle attente des collectivités et associations pour mettre en place des actions nouvelles au service de la lutte contre les violences faites aux femmes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *