Uncategorized

Motion de la Chambre des Communes du Canada sur la protection des habitants d’Achraf

Posted

Parlement canadien, 13 décembre 2011 – Sous-commission des droits de l’homme

Vu qu’environ 3400 Iraniens, hommes et femmes, – membres des Moudjahidine du peuple – vivent actuellement au camp d’Achraf en Irak ;

Vu que le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés les a désignés comme demandeurs d’asile ;

Vu que le gouvernement irakien a interféré dans la possibilité pour les autorités d’entrer dans le camp afin de procéder à des entretiens individuels et de statuer sur leur éligibilité au statut de réfugié ;

Vu qu’une date butoir leur a été imposée par le gouvernement irakien pour partir au 31 décembre leur demandant de retourner en Iran, dans d’autres pays ou d’être déplacés à l’intérieur de l’Irak ;

Vu que les Etats-Unis ont une obligation morale permanente vis-à-vis des résidents du camp d’Achraf et rappelant que des attaques ont eu lieu par le passé au camp d’Achraf immédiatement après des rencontres avec de hautes autorités américaines, comme cela se passe à présent avec le Président Obama, et

Vu que, s’ils ne partent pas, ils pourraient être confrontés à des violences similaires à ce qui s’est passé au camp d’Achraf en 2009 et 2011, et deux fois déjà cette année ;

La sous-commission a décidé de :

Appeler le gouvernement irakien à reporter la date butoir et à autoriser aux résidents restant suffisamment de temps pour prendre les mesures requises pour trouver un asile et autoriser des observateurs internationaux et des groupes d’assistance dans le camp d’Achraf ;

Appeler le gouvernement du Canada – à travailler avec nos partenaires internationaux – et l’ONU pour assurer la sécurité des réfugiés au camp d’Achraf.

Note que le gouvernement irakien sera tenu responsable de toute attaque contre le camp d’Achraf ; et appelle le gouvernement du canada à soulever de manière urgente la situation dans toutes les réunions bilatérales et multilatérales pour s’assurer que les résidents du camp d’Achraf ne sont pas oubliés et que leur vie ne sera pas mise en danger le 31 décembre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *