ActualitésFemmes

Nasrin Sotoudeh, avocate des droits humains, condamnée à 38 ans de prison

Posted

Nasrin Sotoudeh, avocate des droits humains emprisonnée en Iran, a été condamnée à la lourde peine de 38 ans de prison.

Lors d’une brève conversation téléphonique avec son mari, Nasrin Sotoudeh a insisté sur le fait que sa peine était de 38 ans de prison et de 148 coups de fouet.

Sa déclaration fait suite à celle du juge chargé de son dossier, qui a rapporté aux médias une peine de sept ans de prison.

Le mari de Sotoudeh, Reza Khandan, a écrit sur Facebook le 11 mars 2019 que qu’elle avait été condamnée à 38 ans de prison et 148 coups de fouet (cinq ans pour une affaire et 33 ans pour une deuxième affaire impliquant un total de neuf accusations).

Nasrin Sotoudeh, avocate défenseure des droits humains emprisonnée, qui avait auparavant purgé trois ans de prison, a été jugé en son absence en décembre 2018, par la branche 28 du tribunal révolutionnaire de Téhéran, sous la présidence du juge Mohammad Moghisseh. Elle est en prison depuis juin 2018 après avoir été arrêtée pour avoir été l’avocate des femmes arrêtées lors de manifestations en Iran.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *