ActualitésEn iranFemmes

Prison et travaux forcés pour la fille d’un prisonnier politique

Posted

Negar HaeriNégar Haeri, fille du prisonnier politique Mashallah Haeri et sœur d’un habitant de Liberty en Irak – un camp de réfugiés iraniens opposés au régime de Téhéran – a finalement été autorisée à passer un appel téléphonique de 5 minutes le 4 août.

« Cela fait deux ou trois jours que l’eau a été coupée à la prison Gharchak et dans toutes ses sections, ce qui ne permet plus d’utiliser les douches. Toutes la climatisation est cassée et la chaleur est intolérable », dit-elle à propos de ses conditions de détention.

Les autorités pénitentiaires ont récemment transféré Négar dans une nouvelle section et ont ordonné aux autres prisonnières de ne pas avoir de contact avec elle.

Mashallah Haeri, le père de Négar, est lui aussi prisonnier politique à la prison de Gohardacht près de Téhéran.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *