ActualitésEn iranFemmes

Quinze pendus pour ouvrir 2015 en Iran, dont quatre femmes

Posted
Photo d'archive
Photo d’archive

Le régime iranien a marqué comme à son habitude l’arrivée de la nouvelle année par des exécutions. Le 1 janvier il a donc salué 2015 avec 15 pendaisons dont quatre femmes à la prison centrale de la ville historique de Bam. Selon le site du principal mouvement de l’opposition iranienne (OMPI) qui a relayé l’information, sept autres condamnés ont été exécutés à la prison Chahabe de Kerman (sud) et trois autres à la prison centrale de Bandar-Abbas, ville portuaire située au bord du golfe Persique. Dans la ville de Bouyine Zahra (province de Qazvine, ouest de Téhéran) un homme de 38 ans a également été pendu.

La veille, les défenseurs des droits de l’homme en Iran avaient fait part de leur inquiétude après le placement des condamnés à l’isolement, en vue de leur exécution.

Juste avant le réveillon, les mollahs avaient accueilli la nouvelle année avec quatre pendaisons. Trois détenus le 30 décembre à la prison de Chiraz dans le sud de l’Iran et un autre condamné la nuit de la St Sylvestre le 31 décembre à la prison de Nochar dans le nord du pays. Ce dernier à peine âgé de 30 ans était depuis quatre ans en prison.

La montée des exécutions dans diverses prisons et villes du pays démontre combien le régime iranien craint le développement des protestations d’une population soumise à de grandes pressions. En augmentant le nombre des exécutions quotidiennes, il tente de maintenir un climat de terreur dans la société iranienne.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *