Actualités

Syrie: comptabiliser les victimes, une mission toujours plus difficile

Posted

Les raids aériens meurtriers se poursuivent en Syrie. Vingt-cinq personnes au moins, parmi lesquelles cinq enfants, ont été tuées ce jeudi. Toutes se trouvaient dans le marché principal du village d’Atar000_Nic6319514_0eb, situé dans le nord de la Syrie près d’Alep. Selon le militant Yassine Abou Raïd, plusieurs personnes ont été grièvement blessées et le nombre de victimes devrait sans doute augmenter.

Yassine Abou Raïd est un militant syrien. Contacté à Alep par RFI, il fait un bilan du raid de l’armée ce jeudi 24 avril sur un marché de la région d’Alep. « Parmi les blessés, il y a des cas très graves. Ces personnes ne survivront pas. Le nombre de tués dépassera très certainement les 30. La ville d’Atareb a d’abord été bombardée par des avions de combats. Juste après, des hélicoptères ont largué des barils d’explosifs sur toute la région. »

Il y a tellement de raids aériens actuellement sur Alep et sa province, que les militants n’arrivent même plus à faire leur travail correctement, selon Yassine Abou Raïd : « Il est devenu très difficile de répertorier toutes les attaques et comptabiliser le nombre de victimes. Il y a une opération militaire gigantesque qui est menée ici. Les bombardements ne s’arrêtent jamais. Les bombes pleuvent sur les différents quartiers d’Alep et tous les villages aux alentours. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *