Camp LibertyEn iran

Une balle percute le bungalow qui sert de réfectoire à la section 4 du camp Liberty

Posted
La balle a percé le mur du bungalow

Vers la fin de la journée de mardi 4 septembre, une balle 7,62mm, tirée de l’extérieur du camp, percute par ricocher le mur du bungalow qui sert de réfectoire à la section 4 de Liberty. La balle a brisé le mur, a pénétrée dans le réfectoire et a cassé une chaise et des vaisselles. La balle a été trouvée dans la salle.

Heureusement personne ne se trouvait dans le réfectoire au moment de l’incident qui n’a fait aucun blessé.

Au cours de plusieurs communiqués et lettres destinées aux autorités américaines et onusiennes, la Résistance iranienne a déjà mis en garde, à maintes reprises, contre l’enlèvement des murs préfabriqués en béton par les irakiens. Le retrait de ces murs de l’intérieur de Liberty expose les habitants qui vivent dans des bungalows face au moindre tir ou éclat d’obus. La Résistance iranienne a demandé au gouvernement américain et à l’ONU, compte tenu de leurs responsabilité de protection des habitants du camp, à mettre fin aux agressions des forces irakiennes, notamment à l’enlèvement des mûrs en béton.

Dans un communiqué publié le 24 avril, le secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne avait déclaré : les forces irakiennes pillent les murs préfabriqués en béton pour les vendre. Les habitants ont proposé aux forces irakiennes qu’ils sont près à les acheter afin de pouvoir continuer à protéger les bungalows vulnérables et vétustes.

Une fois de plus la Résistance iranienne réclame le maintien de ces murs et un bouclier de protection pour les résidents du camp.

Une chaise brisée par la balle

 

La balle trouvée dans le réfectoire

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *