Uncategorized

Une petite victoire!

Posted

Dans une déclaration commune, plus d’un millier d’avocats et de juristes arabes se sont félicités des actions entreprises par la justice espagnole sur les crimes commis par les forces irakiennes dans le camp d’Achraf, où résident quelques 3400 membres d’un groupe d’opposition iranien.

Les signataires ont qualifié l’ordonnance de « tournant » pour les responsabilités internationales face au « crime contre l’humanité ».

« La justice espagnole, dans son ordonnance du 11 juillet 2011, a accepté de recevoir les plaintes contre les auteurs du massacre du 8 avril dans le camp d’Achraf qui a fait 36 morts et 350 blessés.

L’ordonnance est un tournant pour les responsabilités internationales face au crime contre l’humanité, et constitue un développement majeur dans l’Irak d’après-guerre. Selon cette ordonnance, le premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, sera automatiquement cité à comparaître immédiatement après la fin de son mandat et de son immunité judiciaire », affirme la déclaration.

Les juristes et les avocats issus d’Irak, de Jordanie, d’Égypte, de Syrie, du Liban et des Émirats Arabes Unis, ont déclaré :

1. Nous appelons à l’instauration d’un comité international transparent et impartial, considéré comme un besoin urgent, pour enquêter sur les crimes du 8 avril 2011 commis par les forces irakiennes à Achraf.

2. Tout comité mandaté par le premier ministre irakien pour enquêter sur les crimes du 8 avril est légalement incompétent, dans la mesure où le premier ministre lui-même est accusé par la cour.

3. Le comité pour la fermeture du camp d’Achraf est incompétent et doit être dissous. Ce comité est responsable du siège inhumain du camp d’Achraf et a été impliqué dans les massacres et la torture psychologique des résidents d’Achraf ces 30 derniers mois. Nous exhortons les Nations Unies à prendre en charge les questions concernant Achraf et à mettre fin aux pressions inhumaines subies par les 3400 résidents sans défense ni armes d’Achraf.

4. Selon 22 jugements légaux rendus par d’estimables avocats et juristes internationaux, la protection des résidents d’Achraf doit être remise aux forces américaines sous la supervision des Nations Unies.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *