Camp Liberty

Visite en Irak du vice-ministre de l’Intérieur des mollahs pour la sécurité

Posted

La répression des Achrafiens et les avoir privés de foyer sont reconnus comme la politique dictée par le régime iranien

Dans la longue série de visites des dirigeants du régime iranien en Irak, le tortionnaire en chef Ali Abdollahi, vice ministre de l’Intérieur chargé de la sécurité, s’est rendu à Bagdad  pour parler de l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (Ompi) et des habitants d’Achraf et de Liberty. Il a salué le gouvernement irakien pour avoir fermé le camp d’Achraf et ses efforts pour expulser les membres de l’Ompi d’Irak.

Selon les médias officiels, Abdollahi a rencontré Faleh Fayyaz, le conseiller à la sécurité nationale irakienne pour promouvoir les échanges de renseignements et étendre les relations entre les forces de sécurité des deux pays. En « évoquant les crimes de l’OMPI, il a dit combien il appréciait les efforts du gouvernement irakien pour expulser totalement ce groupuscule terroriste du territoire irakien » (Site internet du ministère de l’Intérieur).

Cela revient donc à reconnaitre clairement que les mesures répressives prises contre les habitants d’Achraf et Liberty et leur déplacement forcé sont entièrement la politique dictée du régime des mollahs.

Ces dernières semaines, le ministre de la Défense du régime iranien Ahmad Vahidi et le chef de la Force terroriste Qods Ghassem Soleimani se sont rendus en Irak, et le président des mollahs et le commandant du corps des pasdarans y sont aussi attendus sous peu.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *